French Conspiracy Index du Forum
French Conspiracy - Illuminati et Synarchie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer   ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   



 French Conspiracy 
Histoire objective
Forum conspirationniste et athéïste



Jukebox vidéo French Conspiracy Dailymotion
Les confessions du Père Régimbald

Les publicités ci-dessous sont celles de ce que nous dénonçons : CQFD
Edward Bulwer-Lytton (1803-1873)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    French Conspiracy Index du Forum -> Personnalités -> Edward Bulwer-Lytton
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 16 Juin 2007
Messages: 107
MessagePosté le: Sam 7 Juil - 10:48 (2007)    Sujet du message: Edward Bulwer-Lytton (1803-1873)

Edward Bulwer-Lytton, (Edward George Earl) né en 1803 à Heydon-Hall (Norfolk) et mort en 1873, est un homme politique et romancier britannique.

Il débuta comme écrivain par des poésies imitées de lord Byron. Il écrivit plus d'une vingtaine de romans sur une période de quarante-cinq ans, explorant de nombreux genres et obtint en 1828 un grand succès par son premier roman, Pelham ou les Aventures d'un gentleman, bientôt suivi de Godolphin, des Pélerins du Rhin, des Derniers jours de Pompéi, de Rienzi ou le Dernier des Tribuns, qui rendirent son nom célèbre en Europe.

Il donna au théâtre plusieurs pièces, dont deux, la Dame de Lyon (1828) et Money (1840), furent très applaudies. Membre de la Chambre des communes de 1831 à 1841, il s'y déclara pour les réformes. En 1832, il rédigea quelque temps le Monthly magazine, où il affichait des opinions qui lui valurent le surnom de Dandy radical. En 1836, il publia un pamphlet virulent contre le ministère conservateur de Robert Peel et, en 1846, le Nouveau Timon, où il donnait une série de portraits d'hommes d'État contemporains. Il siégea de nouveau à la Chambre des Communes de 1852 à 1866, époque où il accepta de lord Derby, avec le titre de lord, un siège à la Chambre haute.

Il a laissé des mémoires. Sa femme Rosina (1802-1882) et son fils Robert (1831-1891) se sont fait aussi une réputation dans les lettres.

Son frère Henry (1804-1872) a rempli plusieurs postes diplomatiques et publié plusieurs ouvrages de circonstance.

Œuvres

* Les Derniers Jours de Pompéi, roman historique (1834).
* Zanoni, le Maître Rose-Croix
* La race qui nous exterminera (The Coming Race), titre alternatif La race à venir... celle qui nous exterminera

Societas Rosicruciana in Anglia


La Societas Rosicruciana in Anglia, ou S.R.I.A., fut fondée en 1867 par le Maître Maçon Robert Wentworth, de la Grande Loge Unie d'Angleterre. Il s’agissait d’un ordre rosicrucien admettant un maximum de 144 membres, et exclusivement destiné aux Francs-maçons de cette Grande Loge ou des Grandes Loges reconnues par elle qui avaient atteint le grade de « Maître ».

Les rituels et les initiations de la SRIA étaient empruntés à la Franc-maçonnerie d'une part et à la mythologie égyptienne d'autre part, tandis que les devises que les candidats recevaient étaient d'origine latine, ou parfois celtique.

On a souvent répété à tort que l'écrivain Sir Edward Bulwer-Lytton, auteur de Zanoni ou la sagesse des Rose-Croix, en fut le Grand Maître et qu'il y intronisa Eliphas Lévi. En réalité, Sir Bulwer Lytton n'a jamais joué aucun rôle dans la SRIA. En juillet 1870, Bulwer Lytton avait été nommé Grand Patron de la SRIA, c'est-à-dire Président d'Honneur, sans qu'il en ait été informé. Averti seulement fin 1872 qu'on lui avait accordé cette haute dignité, il écrivit immédiatement une lettre de protestation et de refus à John Yarker, l'un des dirigeants de la Société.,

En 1888, William Wynn Westcott, dirigeant de la SRIA, constitua l'Ordre hermétique de la Golden Dawn, aidé de William R. Woodman et Samuel L. MacGregor Mathers.

Zanoni

Au moment où s'épanouit le spiritisme, le rosicrucianisme revient sur le devant de la scène au travers d'un roman, Zanoni (1842). Il paraît juste avant les premières tentatives de résurgence rosicrucienne du XIXe siècle. Son auteur, Sir Edward Bulwer-Lytton (1803-1873), vient de gagner une renommée mondiale grâce à son roman historique, Les Derniers jours de Pompéi (1834). Sa nouvelle œuvre, Zanoni, évoque l'histoire de deux Rose-Croix du XVIIIe siècle, Zanoni et Mejnour, derniers survivants de l'auguste Fraternité. L'intrigue tourne autour de la transmission de l'initiation à deux disciples, Clarence Glyndon et Viola. L'auteur y expose les tourments de l'âme en quête d'initiation. Bien qu'il soit parsemé de références à l'Hermétisme, à Paracelse, à Agrippa, à Cagliostro ou à Mesmer, Zanoni est avant tout une œuvre romanesque ; il possède toutes les caractéristiques du genre. Il reste cependant l'un des romans les plus célèbres de la littérature ésotérique.À la lecture de ce livre, on s'interroge sur l'intérêt d'Edward Bulwer-Lytton pour la Rose-Croix. Dès l'enfance, il a montré des dispositions pour les phénomènes paranormaux et, plus tard, il s'est adonné à l'étude des sciences occultes. En pleine époque spirite, douze ans après la publication de Zanoni, Éliphas Lévi (1810-1875) est venu le rencontrer à Londres. Là, ils se livrent à l'évocation du fantôme d'Apollonius de Thyane, non pas à la manière des spirites, mais en utilisant un rituel basé sur le Magia Philosophica (1573) de Franciscus Patricius. Cette expérience étrange marquera le rénovateur de l'occultisme français. William Wynn Westcott indique qu'Edward Bulwer-Lytton serait entré en contact avec des rosicruciens de la loge Charles à la Lumière naissante de Francfort-sur-le-Main. En fait, cette loge, fondée en 1814 par Christian Daniel von Mayer, se place au carrefour de plusieurs Ordres initiatiques du XIXe siècle : les Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte de Jean-Baptiste Willermoz, la Stricte Observance Templière du baron Karl von Hund, et les Frères Initiés d'Asie, une émanation de la Rose-Croix d'Or d'Ancien Système. Nous sommes donc ici en présence d'une mouvance rosicrucienne peu orthodoxe.

La S.R.I.A.

On prétend parfois qu'Edward Bulwer-Lytton dirigea la Societas Rosicruciana In Anglia (S.R.I.A.). En fait, c'est à son insu qu'il en fut nommé président d'honneur, et il refusa catégoriquement cette fonction. La S.R.I.A. est née vers 1866, au sein de la Franc-Maçonnerie anglaise. Son fondateur, Robert Wentworth Little (1840-1878), était trésorier de la Grande Loge Unie d'Angleterre. Il prétendait avoir été initié par Anthony O'Neal Haye au sein d'une société rosicrucienne écossaise d'édimbourg, mais cette affirmation n'a jamais pu être démontrée. Wynn Westcott précisera qu'initialement la société était un groupement de francs-maçons, associés pour étudier les anciens textes rosicruciens et établir les liens existant entre rosicrucianisme et Franc-Maçonnerie. Dans un article rédigé en 1880, il précise que la S.R.I.A. ne peut pas être considérée comme héritière des rosicruciens du passé.Il semble que Robert Wentworth Little ait élaboré la S.R.I.A. à partir de rituels trouvés dans la bibliothèque du Freemason's Hall. Il adopta la hiérarchie de la Rose-Croix d'Or d'Ancien Système (Zelator, Theoricus, Practicus, Philosophus, Adeptus junior, Adeptus major, Adeptus exemptus, Magister Templi et Magus) et réserva l'entrée dans son groupe aux Maîtres Maçons chrétiens. L'Ordre s'étendit en Écosse, au Canada et aux Etats-Unis. Même si ses origines sont suspectes, cette société joua un rôle important dans la diffusion de l'ésotérisme. Parmi les membres influents de la S.R.I.A., notons William Woodman, Kenneth R. H. Mac Kenzie, Hardgrave Jennings, le spirite Stainton Moses, et William Wynn Westcott (1848-1925). Ce dernier participera bientôt à la création d'un autre Ordre maçonnique rosicrucien dont nous parlerons plus tard, l'Hermetic Order Of The Golden Dawn. De nombreux membres de la S.R.I.A. rejoindront aussi les rangs de la Société Théosophique naissante.
Revenir en haut
Publicité

MessagePosté le: Sam 7 Juil - 10:48 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    French Conspiracy Index du Forum -> Personnalités -> Edward Bulwer-Lytton Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Igloo Theme Release v0.9 Created By: Igloo Inc. and PROX Designs in association with Kazer0 Designs.