French Conspiracy Index du Forum
French Conspiracy - Illuminati et Synarchie
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer   ProfilProfil   ConnexionConnexion 

Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   



 French Conspiracy 
Histoire objective
Forum conspirationniste et athéïste



Jukebox vidéo French Conspiracy Dailymotion
Les confessions du Père Régimbald

Les publicités ci-dessous sont celles de ce que nous dénonçons : CQFD
Alain Bauer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    French Conspiracy Index du Forum -> Franc-maçonnerie -> Le GODF (Grand Orient de France)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne
Inscrit le: 16 Juin 2007
Messages: 107
MessagePosté le: Lun 25 Juin - 14:15 (2007)    Sujet du message: Alain Bauer

Alain Bauer (né le 8 mai 1962 à Paris) est un criminologue et consultant français, spécialiste des questions de sécurité.

Ayant une formation de Juriste (Droit Public et Constitutionnel, Science politique), il rejoint l'Institut de Criminologie après avoir enseigné à l'IEP de Paris. Il enseigne aujourd'hui aux universités de Paris I, II et V (Sorbonne), ainsi qu' au Centre d'Études Supérieures de la Gendarmerie Nationale, à l'École Nationale de la Magistrature, et à l'École Nationale Supérieure de Police. Il dispense également des cours à l'étranger et a été nommé membre du conseil d'administration de l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS).

Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages sur la criminalité et d'une dizaine sur la franc-maçonnerie. Il a été très critiqué pour certains de ses ouvrages. Son ouvrage intitulé Violences et insécurité urbaines dans la « collection que Sais-je» aux Presses universitaires de France avec Xavier Raufer est montré en exemple par de nombreux chercheurs comme un exemple du caractère aléatoire de la qualité des livres publiés dans cette collection. Des sociologues ont vivement critiqué la démarche (et la légitimité)scientifique d'Alain Bauer, notamment par le fait qu'il limite son analyse à une approche gestionnaire des effets (celle de la lutte contre les violences) en minimisant l'analyse sociologique qui démontre que ces problèmes ont des racines politique, économique et sociale. Pour Alain Bauer, ces critiques sont le fait de chercheurs pronant la « culture de l’excuse ».

De plus, Alain Bauer est Président-directeur général de AB Associates, Société de conseil en sécurité groupant une dizaine de consultants associés. De ce fait, la confusion supposée entre son statut de chercheur (qu'il revendique) et celui de PDG d'une société de conseil poserait un problème de déontologie : il vend des solutions aux dangers qu'il décrit (ce qui est également le cas pour les médecins hospitalo-universitaires ou les enseignants venant du monde de l'entreprise).

Malgré ces critiques, les analyses et les solutions d'Alain Bauer rencontre un vif succés notamment par sa surexposition médiatique à partir de la fin de la mandature de Lionel Jospin comme premier ministre (lors du tournant de la vision dans le domaine de la sécurité publique du Parti socialiste en 1997 au colloque de Villepinte initié par Jean-Pierre Chevènement). Aprés avoir été conseiller auprès du premier ministre, Michel Rocard, de 1988 à 1990, il devient sous le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin membre de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations (HALDE). Nommé en novembre 2003 par Nicolas Sarkozy président du conseil d'orientation de l'Observatoire national de la délinquance à partir de novembre 2003, Alain Bauer est soupçonné de s'être engagé dans la campagne présidentielle de 2007 du président de l'UMP en mettant à son profit sa connaissance des courroies de transmission que sont les syndicats des gardiens de la paix et des officiers et ses combreuses amitiés avec de nombreux commissaires et haut-gradés, même si aucune déclaration publique n'a pu démontrer ce fait.

Ancien Grand Maître du Grand Orient de France de 2000 à 2003, il fut conseiller de l'Ordre et adjoint de Philippe Guglielmi de 1996 à 1999. Il est membre laïque du Conseil de Direction de l'Institut d'Etudes des Sciences du Religieux (IESR).

« Le Grand Orient a été l'Eglise et le parti de la République et a construit la boîte à outil de la citoyenneté. Franc-maçonnerie rime avec démocratie.»

Alain Bauer is a French freemason. He is a constitutionalist lawyer.

He has been the youngest Vice President of the Sorbonne university, an office he held from 1982 to 1989. Afterwards, he became advisor on national security to the Prime Minister Michel Rocard from 1988-1990

He has worked as a criminologist at the Sorbonne University, at the National Police Academy, at the National Justice Academy, at the National Gendarmerie Academy and at the John Jay College of Criminal Justice. He is a Member of the International Association of Chiefs of Police and has been appointed president of the French National Crime Commission since 2003.

Youngest Grand Master of the Grand Orient de France, the oldest (1728) and biggest European Masonic Obedience (46000 members) 2000-2003. Chancellor of the International Masonic Institute.

He is the writer of a dozen books on criminology and a dozen books on Masonry.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Bauer
Revenir en haut
Publicité

MessagePosté le: Lun 25 Juin - 14:15 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    French Conspiracy Index du Forum -> Franc-maçonnerie -> Le GODF (Grand Orient de France) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Igloo Theme Release v0.9 Created By: Igloo Inc. and PROX Designs in association with Kazer0 Designs.